Feuilletez Activmag de mai 2016 en ligne

Activmag /// Mai 2016

Activmag mai 2016

  • Brèves
  • actus des boutiques
  • beauté /// A bouche que veux-tu…
  • Santé /// + de confort, + de plaisir
  • bon sang de bon sens ! /// Visite guidée… de nos intestins !
  • maf attacks /// Et un, et deux et trois 0
  • psycho /// Comme un incendie
  • sexo by calipso /// Décodez vos baisers !
  • zen soyons zen /// Dédramatisons la méditation !
  • à ma zone ! /// A poil, citoyennes !
  • humeur /// Fermeture des pistes ?
  • j’ai testé /// Que vogue la galère !
  • coach /// Le grand écart… pas confortable !
  • mâle et diction /// Madame partirait bien au Panama !
  • humour /// The perfect day…
  • pause café /// Une histoire en béton
  • Maillots de bains /// 2 pièces vue sur lac ou 1 pièce, des représentations
  • Lire
  • le droit et vous /// Nom de nom !
  • juridique /// Cherche héritier désespérément…
  • gastronomie /// Les Lodges Babylone, Le Bistrot du Port
  • sortir /// Ce soir, j’peux pas, j’ai Poney !
  • recettes du mois
  • l’atelier 180° /// Le Burger 180°
  • œnologie /// Une cave en ville
  • astrologie
  • genève sépia /// Georges et Ludmilla Pitoëff
  • ça m’énerve /// Flagrant délit de propagande

 

les expertes

  • sexpériences /// Les nouvelles cartes du tendre
  • sexualité et sida /// Epée de (si)damoclès
  • planning familial et ivg /// Liberté, égalité, sexualités
  • famille /// La famille nucléaire en implosion ?
  • réseaux sociaux /// I will follow
  • la réussite /// Burn to be alive ??
  • chirurgie esthétique /// Je panse, donc, je suis
  • colocation /// Come on baby, do the coloc-motion
  • euthanasie /// La fin et les moyens

 

On n’oublie rien !

Lara-Ketterer-Actives
Je n’oublie pas cette cigogne
Probablement franc-maçonne
Qui un beau matin livra
Deux sœurs prêtes à l’emploi.

Je n’oublie pas leur mère
Elle est mon air, mon repaire.
Ma première supporter
Au besoin brancardière.

Je n’oublie pas cette école,
Ce Père aux auréoles,
Pour une barre de chocolat
Je lui ai laissé ma foi.

Les femmes sont ainsi faites :
Rien ne passe aux oubliettes !

Je n’oublie pas ces garçons
Beaux princes sur canasson
De parfaites contrefaçons
Manquant juste d’un peu d’cuisson.

Je n’oublie pas leurs mains moites
Leurs ambitions d’acrobates
Et leur cœur de pirate
Sur les traces d’un Socrate.

Je n’oublie pas ses droites,
L’amour façon primate.
Si le temps gomme les stigmates
D’autres traces poursuivent leur squat.

Les femmes sont ainsi faites :
Rien ne passe aux oubliettes !

Je n’oublie pas mes rêves d’hier
Je voulais faire Anne Saint clair
Le métier aux pulls mohair
Accoucheuse un rien sorcière.

Je n’oublie pas la guerrière
Poursuivant ses chimères
On revient des gangsters
Dans le genre, y a plus solaire !

Je n’oublie pas l’amour
Qui ne dure pas toujours
Assez pour se propager
Embarquer des passagers.

On n’oublie rien, c’est démentiel
A part de sortir les poubelles.
C’est qu’il y a trop de souvenirs dedans
On est sentimentales tout l’temps !

Lara Ketterer

Feuilletez Activmag de avril 2016 en ligne


 

Activmag /// Avril 2016

Activmag avril 2016

  • Brèves
  • actus des boutiques
  • beauté /// Bon pied bon œil !
  • santé /// Haut la main !
  • santé /// Peur du dentiste, moi ? Vous rigolez !
  • bon sang de bon sens ! /// Superhéros à déguster !
  • sexo /// Culte de la performance
  • mâle et diction /// Monsieur a perdu son ego de 16 GO
  • coach /// Coup dur, mode d’emploi
  • MAF Attaks /// En terrain connu
  • j’ai testé /// Y a-t-il un pilote dans l’avion ?
  • à ma zone ! /// Ma chatte et le taxidermiste
  • humeur /// Bière qui mousse n’amasse pas foule
  • pause café /// Sous le soleil exactement !
  • interview /// Alexandra Lamy
  • Le droit et vous /// Les locations meublées
  • psycho /// La maison inconsciente
  • marc galvin /// Rendez-vous en lune inconnue
  • Livres
  • juridique /// L’assurance-vie
  • gastronomie /// Le comptoir du Lac, Le Château de Candie
  • astrologie
  • genève sépia /// Georges & Ludmilla Pitoëff
  • ça m’énerve ! /// Et en plus, ça me saoule !

 

design

  • jieldé /// Watt else ?
  • matière grise /// Une tôlière qui fait salon
  • julien de sousa /// A l’échelle de Sousa
  • un esprit en plus /// Traits d’esprit
  • christophe chedal-anglay /// Un montagnard à la hune
  • il-umine /// Led toi, et marche !
  • oloom /// Urban chic
  • alpinE concept store /// 50 nuances de gris
  • Liberty bois /// Zome de goût
  • ice home /// Des podiums à l’étable !
  • slow design /// En v’là du slow en vl’à
  • GY art design /// Lent slow du lac
  • Fabien masnada /// Billes en tête
  • art by friends /// Bienvenue à board !
  • repair café /// Chacun ses repaires

 

urbanisme

  • zones classées /// Vivre dans un périmètre protégé
  • le grand verger /// Le grand verger donne ses premiers fruits
  • les passerelles /// Les passerelles au pas de charge
  • le tunnel du semnoz /// Semnoz : le bout du tunnel ?
  • piste cyclable /// La boucle bientôt bouclée
  • quartier dessaix /// Une cure de jouvence pour Thonon
  • confluence /// Le futur sous Confluence

 

Visite de maisons

  • royal ! /// Petit palais des Gaules
  • bien charpentée ! /// Une ferme envie…
  • loft story /// Queen & dépendances
  • branché /// Black, blanc, bois
  • tribulations /// Aude à la vie
  • lyon… aise /// Cours de ré-création
  • so wood ! /// Surprises en espaliers

 

Chiche ?

Lara-Ketterer-Actives

Nous sommes très embarrassées. Lors de notre déménagement, voilà quelques jours, nous avons retrouvé ça. Si vous le reconnaissez, merci de venir le chercher à notre nouvelle adresse : Les Papeteries-Image Factory à Cran Gevrier. Bien sûr, je vous vois venir et pour éviter toute émeute dans nos nouveaux quartiers, nous parlons bien du ça en premier plan. Le ça, derrière, c’est Maurice, le déménageur !

D’ailleurs, à propos de ce fameux exemplaire – le mag, pas le mâle au demeurant fameux également -, comme nous sommes extrêmement bonnes joueuses, chez Activ’, nous avons décidé de vous confier, messieurs, les clés de notre rédaction pour notre numéro de juin… O combien perspicaces, nous avons bien senti – intuition féminine ou provocation préméditée – que celui-ci vous avait un peu chatouillé aux entournures, l’année passée. Aussi, voici l’occasion de vous détendre.
Patron, bûcheron, baron, fanfaron ou Macron, vous avez de l’audace, de l’humour, une grande gueule, vous savez mêêême écrire, rejoignez Maurice !
Soyez les premiers hommes à avoir marché sur notre Une ! C’est le moment où jamais de nous expliquer la vie, de nous parler sexo, psycho, tout ce que vous n’avez jamais pu nous dire, parce qu’on ne vous laissait pas en placer une, qu’on avait la migraine ou le petit dernier à torcher. Reprenez toutes nos chroniques, même l’horoscope, faites-vous plais’ !
Saurez-vous nous concocter le 1er féminin 100 % masculin ?

Alors ? Où sont les mââââles, les vrais ?
Vous avez envie de participer à cette folle et déraisonnable aventure ? Faire le buzz ? Tacler la bergère ? Vivre une expérience unique ? Profitez-en : nous reprendrons les clés tout de suite derrière et changerons même les serrures, vous pourriez y prendre goût !

Journaliste d’un jour ou de toujours, faites-vous vite connaître par mail : l.ketterer@activmag.fr

Trop sérieux s’abstenir.

Lara Ketterer

Feuilletez Actives de mars 2016 en ligne


 

Activmag /// Mars 2016

Activmag mars 2016

  • Brèves
  • actus des boutiques
  • beauté /// Rien que du lait… et crémez
  • beauté homme /// Au poil !
  • santé /// Une bouchée pour le moral !
  • bon sang de bon sens ! /// Glutenmania : intolérance ou intox ?
  • Sexo /// David Bowie ou le mythe incarné de la pansexualité
  • MAF Attaks /// Happy c’est tout !
  • Coach /// L’art des choix
  • Psycho /// Persécuteur, victime, sauveur…
  • mâle et diction /// Madame fait de la phiSlowsophie de comptoir
  • à ma zone ! /// Wiking prins s0ker
  • humeur /// La guerre des boutons n’aura plus lieu !
  • lire et offrir
  • juridique /// Contester un permis de construire…
  • gastronomie /// Les dessous du Michelin
  • recettes /// Suggestions du mois
  • œnologie /// La notion de terroir
  • astrologie
  • genève sépia /// Régina Diana
  • ça m’énerve ! /// On nous tient en liesse !

mode

  • Tendances /// La volumétrie variable, ça nous change !
  • Mongi guibane /// Jurassic marque
  • Lucille C. mosimann /// L’oiseau rare
  • bijoux à part /// L’art à part
  • le soulier français /// Un Romans remis sur pied
  • filigrane /// La mode en pentes douces
  • franka création /// Le fil de son destin…
  • kapoia /// Dame de Kœur
  • zag by so /// Zag plein gaz

 

happy

  • interview /// Frédéric Lenoir
  • t’as d’beaux yeux ! /// En verres et contre tout
  • pliés en 4 /// Laissez parler les petits papiers
  • à l’école du rire /// Pour vivre mieux, rions plus
  • flagrant délire ! /// Bataaaaaaaille !
  • en piste ! /// Luc Reversade
  • poudre aux yeux /// Colore la foule…
  • toupine en bourgs /// Le bonheur d’un môme
  • pour de rire /// Docteur Jekiffe & Mister Clown
  • en chpectacle /// Coument tou ta pelle ?
  • sur un plateau /// Les jeux sont faits !
  • l’addiction s’il vous plaît /// Game au verre
  • cuisine régressive /// Mon doudou dans l’assiette
  • la bonne blague ! /// Cheese… c’est du happy marketing !
  • tchat’thé /// Un café, un chat & l’addition svp !

 

Case Départ

Lara-Ketterer-Actives

Vous n’avez pas choisi de parler français, votre religion ou vos valeurs morales, elles étaient déjà là avant votre arrivée dans le jeu de société. Et pourtant, d’une certaine façon, vous avez donné votre accord. Accepté les règles.

Car enfant, la parole d’adulte est d’évangile. On nous apprend le nom des choses, on nous dit comment vivre, les comportements acceptables, ceux qui ne le sont pas, on nous apprend même à juger les autres et plus encore, soi-même. Sévèrement parfois. Jusqu’à ce que la culpabilité et la honte nous rongent bien plus que nécessaire.

Dès notre plus jeune âge, nous sommes domestiqués. Tels des animaux, à grand renfort de carottes et de bâtons. Pour plaire à nos parents, à nos profs, à la société, au beau brun de la 5ème A, nous jouons un rôle. Le rôle de notre vie. Pour être aimé. Par peur d’être puni, rejeté. Ou de ne pas être comme il faut. Par peur de ne pas être récompensé.

La domestication est si forte qu’à force, en grandissant, nous n’avons plus besoin de personne pour nous mettre la pression. Nous devenons nos propres dresseurs. Avec une seule ligne de conduite : être conforme à ce qu’on attend de nous, au risque d’oublier qui nous sommes, selon des règles et des croyances que nous n’avons même pas choisies, qui nous dépassent. Y contrevenir ? Quelle folie !

Nous avons conclu des milliers d’accords avec nous-mêmes, les autres, parents, conjoints, enfants, patrons, société… En sommes-nous profondément heureux ? Sommes-nous authentiques à force de porter des masques sociaux ? Joue-t-on le bon rôle ? Dans la bonne vie ?

Be Happy ! Et si nos croyances étaient de vastes fabriques de souffrances inutiles ? Et s’il suffisait de changer de fournisseur pour goûter au bonheur… Loin de moi l’envie de vous endoctriner, ni même de vous désendoctriner ! Juste celle de partager une expérience.

C’est parce qu’une amie m’a tendu un jour un p’tit bouquin qu’à mon tour je tente de vous le refiler. La couverture est franchement moche et pour 6,60 e, vous n’aurez qu’une centaine de pages à lire pas plus, pour la plupart assez mal écrites, dans un style poussif, souvent redondant, au titre rébarbatif au possible (Les quatre accords toltèques, du chaman Miguel Ruiz). Vous l’ai-je bien vendu ? Non ? Ah ? Vous m’étonnez… Et pourtant, cet insignifiant ouvrage m’habite désormais. Il délivre quatre propositions, quatre accords, autant d’étincelles qui ont rallumé mon cerveau. Rien de magique, ni d’ésotérique, juste du bon sens, un brin de sagesse tirée de la tradition toltèque.

1- Que votre parole soit impeccable. (Facile à dire !)
2- Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle. (Pourquoi moaaaaa ?)
3- Ne faites pas de suppositions. (Madame Soleil, sors de ce corps !)
4- Faites de votre mieux pour tenir les 3 précédents accords ! (Et ce n’est pas gagné…)

Ça ne sera pas toujours facile… Mais la partie vaudra enfin le coup d’être jouée.

Lara Ketterer

Feuilletez Actives de février 2016 en ligne